Chapelle du Bois

Chapelle du Bois

On y invoque Saint Envel le Jeune, frère jumeau de Saint Envel. Les trois chapelles : Chapelle du Bois, Loc Envel et Sainte Jeune forment un triangle régulier d’une demi – lieue de côté environ. (La lieue bretonne valait en ce temps là : 4,744 Km). Les saints entendaient les cloches de leurs différentes chapelles et ainsi Sainte Jeune demeurait sous la direction spirituelle de ses frères.

Ancienne Eglise Saint Jacques le Majeur
Cette ancienne Eglise est doté d’un cadran rond de 55cm de diamètre gravé en creux ; le stylet est lancéolé avec support courbe ; inscriptions : fait et gravé par LS/MONNIER/1820.

La fontaine de Pendreo
Nichée au sommet d’une colline boisée, à laquelle vous accéderez après avoir gravi 112 marches, elle est réputée pour guérir la coqueluche et la toux. Son escalier est entrecoupé de paliers sur lesquels des bancs permettent de faire de petites pauses. Jusqu’en 1920, les mères y portaient leurs enfants souffrant de la coqueluche, pour leur passer un peu de cette eau sur le front.
Les voies romaines
Bas-Fourneaux Catalans (3 couches) : minerai, bois, argile

Plan des sites d’extraction :
Il existait aussi des bas – fourneaux (de type catalan) dans les exploitations très anciennes comme Coat An Noz. Ces fours utilisés depuis l’antiquité étaient constitués d’une cuve enfouie dans le sol au dessus de laquelle était entassé en couches alternées le minerai de fer et le charbon de bois sur une hauteur de deux mètres environ. Le tout était recouvert d’une boue argileuse avec une cheminée aménagée au sommet. Me tirage était assuré à l’aide de soufflets rudimentaires par des trous aménagés à la base. La fusion terminée, le four était démoli et le métal récupéré par des forgerons et des batteurs de fer.

Les résidus de ces fours étaient des scories et toutes sortes de silices que les romains mettaient sur les voies.

A proximité de Sainte Jeune, on a trouvé du pavage en petits carreaux (datation romaine) et dans un champ appartenant à M Garandel également. On a découvert aussi des haches en pierre et d’autres objets anciens dans le secteur tout proche de Sainte Jeune. La fête de Sainte Jeune a lieu le troisième dimanche du mois d’août.

Le calvaire était situé auparavant sous le hêtre du carrefour et fut déplacé en 1973 par M. Delestre.


Laisser un commentaire